5 techniques infaillibles pour séduire les moteurs de recherche

Comment ressortir dans les 10 premiers résultats Google ? Voici l’une des questions que tout auteur de blog, ou gérant de e-commerce s’est déjà posée. L’une des clés d’un bon ranking par l’algorithme Google est la rédaction web. Mais ce n’est pas si simple que ça ! Il existe de nombreuses règles et astuces de rédaction à appliquer pour pouvoir être bien positionné dans le classement Google. Voici, pour vous, les 5 techniques rédactionnelles les plus efficaces pour améliorer son positionnement dans le SERP. 

Choisir soigneusement ses mots clés

Lorsque vous rédigez du contenu pour internet, il faut que vous vous rappeliez qu’il n’y a qu’un mot clé par page. Le mot clé que vous choisirez sera celui que les internautes devront rentrer dans la barre de recherche, pour tomber sur votre page. Choisissez-le donc soigneusement ! Il faut qu’il résume au mieux l’idée générale de votre site.

Sélectionner le bon mot clé, c’est tout une technique. En effet, deux choix s’offrent à vous :

•    Opter pour un mot clé très populaire, et généraliste

•    Préférer un mot clé plus spécifique, donc plus rarement recherché

Pour vous renseigner sur la popularité d’un mot clé, vous pouvez utiliser les logiciels Ubersuggest ou Keyword Tool : ils sont gratuits et vous permettent d’identifier le trafic lié à un mot clé.

Si vous choisissez un mot clé généraliste et populaire : beaucoup d’internautes rechercheront ce mot clé. Cependant, plus il y a de recherches, plus les auteurs de blog choisiront ce mot clé. Il vous faudra donc travailler de manière acharnée pour vous assurer d’être bien classé par Google. Plus il y a de résultats correspondant à la recherche, plus il est difficile de se trouver au sommet du ranking Google.

Au contraire, si vous choisissez un mot clé avec une longue traîne (donc plus spécifique, avec des qualificatifs) vous obtiendrez moins de trafic. Mais celui que vous obtiendrez sera du trafic qualifié. Autrement dit, moins d’internautes rechercheront votre mot clé. Mais vous pouvez être sûr que ceux qui le recherchent s’intéressent à ce que vous proposez ! Et comme le mot clé est souvent moins populaire, bien se positionner est moins compliqué.

Rédiger un texte clair et complet

Bien évidemment, il est déconseillé de créer un article coquille : un article qui peut sembler intéressant, mais qui en réalité n’a pas de contenu, et n’est là que pour obtenir un bon taux de clics.

Vous devez offrir de la valeur ajoutée aux internautes, sinon votre moteur de recherche verra que votre taux de rebond est très élevé. Et votre positionnement en pâtira fortement ! Rédigez donc des articles qui ont du contenu, un réel intérêt pour les internautes.

Il faut retenir que plus ce texte est long, plus vous avez de chance d’avoir un contenu complet, et d’utiliser des mots qui amélioreront votre classement (on y reviendra un peu plus tard). Mais peu importe la longueur, ce qu’il faut surtout retenir c’est… sachez structurer votre texte !

Si vous rédigez un énorme pavé avec beaucoup de contenu, c’est bien. Mais les internautes ne le liront pas s’il n’est pas aéré. Tout simplement, rédigez des paragraphes, construisez une structure organisée, mettez des titres. Partez du principe que votre texte doit pouvoir être lu en diagonale.

Optimiser sémantiquement votre texte

L’une des bases pour tout rédacteur web spécialisé en SEO : l’optimisation sémantique des textes.

Cela consiste à utiliser des mots qui appartiennent au champ lexical qui gravite autour de votre mot clé. Vous pouvez les déduire vous-même en vous renseignant sur le champ lexical de votre mot clé.

Mais il est plus conseillé d’utiliser des outils tels que 1.fr ou Alyze : lorsque vous tapez votre mot clé, ces logiciels vous listeront les mots que vous devriez employer. Il s’agit souvent des mots qui sont le plus utilisés dans les 10 premiers résultats de la recherche Google. Donc par déduction, des mots qui vous permettront de ressortir haut dans le classement de votre moteur de recherche !

L’ensemble de votre texte doit être optimisé, et notamment ce qu’on appelle les zones chaudes. Les zones chaudes sont les endroits de votre texte qui sont le plus pris en compte par l’algorithme Google. Par exemple : vos nombreux titres, étant donné que vous avez bien structuré votre texte !

Optimisez vos titres au maximum : utilisez des mots clés secondaires (synonymes ou fortement proche de votre mot clé) !

La balise Title (nom de votre page) et la balise H1 (nom de votre article) ont notamment une forte importance. La balise Title est en effet le nom qui apparaîtra sur le SERP, et les Google Bots apprécient beaucoup qu’elle soit optimisée.

Éviter le duplicate content

Le duplicate content, c’est le fait de réaliser un simple copier/coller d’une autre création originale. Et cette pratique n’est (fort heureusement) pas autorisée par Google. En effet, toute personne qui usurpe la création d’un autre auteur se verra sanctionné par les robots Google : sur internet, on respecte les droits d’auteur !

Lors de la rédaction d’un article, il est normal de s’inspirer de ce qu’on trouve sur le net. Mais il faut savoir faire la différence entre s’inspirer, et voler !

La priorité des crawlers Google, c’est d’assurer une bonne expérience utilisateur. Or, si le web était truffé de pages qui ont exactement le même contenu, ce ne serait pas du tout le cas. C’est pourquoi les règles en matière de contenu dupliqué sont si strictes.

Même les auteurs peuvent s’assurer que leur contenu n’a pas été volé par d’autres, en utilisant des logiciels comme CopyScape ou Kill Duplicate.

Donc inspirez-vous, mais ne copiez pas !

Un autre petit conseil en ce qui concerne le contenu de vos articles : les auteurs n’y pensent pas suffisamment, mais Google prend également en compte le sens général et le côté naturel de vos articles. Donc si vous essayez de feinter en faisant des phrases qui ne sont que des successions de mots clés sans aucun sens, Google s’en rendra compte ! Et là, vous aurez tout perdu : c’est la sanction.

Il faut donc toujours (on ne le répètera jamais assez) que vous offriez un contenu de qualité, qui a un intérêt pour les internautes. Et plus vous écrirez de manière naturelle, humaine, plus l’algorithme sera satisfait de votre article. Et plus vous serez haut dans les résultats de recherche !

Construire un maillage efficace

Vous vous êtes déjà interrogé sur le pourquoi du comment le petit surnom d’internet, c’est la toile ? Et bien parce tout est connecté ! Parmi tous les conseils pour être bien classé par les moteurs de recherche, ceux concernant le maillage de votre page ou de votre site sont les plus importants. Et si vous voulez que votre article ou votre site sorte du lot tout en se fondant dans la masse, il faut suivre cette règle. 

Vous allez devoir mettre en place tout une stratégie de netlinking : il s’agit de pages qui présentent des liens qui renvoient vers une autre page, qui elle-même contient des liens menant à une autre page. Plus votre article aura de liens (vers des pages ou des sites de qualité), mieux il sera classé.

Il faut différencier le maillage interne et le maillage externe

Le maillage interne consiste à rédiger des liens qui renvoient vers une autre page, qui appartient au même site : cela reste donc dans le cadre du même site, mais un tel renvoi peut augmenter le trafic sur les deux pages.

Quant au maillage externe, c’est la même chose mais avec des backlinks (autre petit nom des liens de renvoi) qui pointent vers un site différent. Dans ce cas-là, mieux vaut choisir des sites avec des quotas de fréquentation qualitative (aussi appelé Trust Flow). Si vous faites des renvois de qualité, vous serez d’autant mieux classé !

Mais attention ! Le maillage est soumis à de nombreuses règles, et ne pas les respecter peut vous voir faire radier votre site de Google, ce qui serait dommage. Soyez donc très rigoureux lorsque vous établissez des liens. Il faut que ces derniers soient naturels, donc il faut éviter que Google ne perçoive le fait que ces liens (entrants ou sortants) n’existent que par stratégie digitale. 

Le petit mot de la fin

Pour résumer un petit peu tout ce que vous avez lu jusqu’à présent, si vous souhaitez répondre aux attentes des moteurs de recherche, il vous faut :

•    Prendre votre temps quand il s’agira de choisir le mot clé attribué à votre page

•    Mettre l’accent sur un contenu clair et cohérent

•    Soigner le choix de vos mots dans l’objectif d’une optimisation sémantique au top

•    Ne pas tomber dans le piège du duplicate content

•    Créer des liens et stratégies pour faire ressortir votre article dans l’immensité de la toile

Un tout petit dernier conseil avant que vous ne vous lanciez dans la rédaction de votre article : gardez toujours en tête que vous vous adressez à des personnes humaines. Même s’il faut contenter les exigences de votre moteur de recherche, il faut combiner cette contrainte avec votre petit côté humain. Plus votre écriture sera naturelle, plus elle se lira facilement. Et tout comme les crawlers Google, votre objectif premier doit être de satisfaire votre lecteur.


Blog création de site & programmation : Blog de programmation
Vous souhaitez nous poser une question ?
L'équipe Pep's intervenant dans la ville de Montpellier
10 ans d'expérience en développement Web,
se tient à votre disposition pour toute question
sur le sujet : Création de site Internet à Montpellier

Contactez-nous

Voir les avis de nos clients